warning iphone

Il n'y a pas de résultat pour
ce métier dans cette région

Nous vous proposons de vous comparer
à l'ensemble de l'Hexagone

erreur region
CONTINUEZ
continuez

Il n'y a pas de résultat pour ce métier avec cet âge dans cette région

Nous vous proposons de vous comparer avec la tranche d'âge la plus proche pour laquelle nous avons un résultat

erreur age
CONTINUEZ
continuez

Seuls les résultats de France métropolitaine sont disponibles

Nous vous proposons de vous mesurer à l'ensemble de l'Hexagone

erreur region
CONTINUEZ
continuez

Vous êtes actuellement chômeur

Indiquez alors le dernier emploi que vous avez occupé

erreur chomeur
CONTINUEZ
continuez

Vous êtes actuellement retraité

Indiquez alors le dernier emploi que vous avez occupé

erreur retraite
CONTINUEZ
continuez

Vous êtes chirurgien-dentiste

Nous manquons de résultats pour cette profession, nous vous proposons de vous inclure dans les professions libérales exercées sous statut de salarié

erreur dentiste
CONTINUEZ
continuez

Vous êtes apprenti boulanger, boucher ou charcutier

Nous manquons de résultats pour cette profession, nous vous proposons de vous inclure dans les ouvriers non qualifiés de type artisanal

erreur apprentis
CONTINUEZ
continuez

Vous êtes sage-femme

Nous manquons de résultats pour cette profession, nous vous proposons de vous inclure dans les professions intermédiaires de la santé et du travail social

erreur sage femmes
CONTINUEZ
continuez
Ajoutez cette application sur votre appareil en cliquant puis Sur l’écran d’accueil
Ajoutez cette application sur votre appareil en cliquant dans les options : « Ajouter à l’écran d’accueil »
Ajoutez cette application sur votre appareil en cliquant dans les options de page : « Ajouter à l’écran d’accueil »
QUESTIONS FRÉQUENTES DONNÉES, MÉTHODOLOGIE ET SOURCES CRÉDITS
QUESTIONS FRÉQUENTES

Pourquoi le différentiel de salaire homme-femme change-t-il lors que je change de sexe dans ma comparaison ?
Prenons un exemple : si vous êtes une femme de 36 ans, cadre dans la formation, travaillant en Midi-Pyrénées et payée 2 500 euros net par mois (soit 30 000 net annuels), nous vous comparons au salaire médian du sexe opposé au même poste, c'est-à-dire un homme qui, selon la base Insee, gagne 31 562 euros net par an. Vous gagnez donc 1 562 euros par an de moins que lui. Si vous n'indiquiez pas de salaire, c'est le salaire médian d'une femme à votre poste qui serait proposé : il est de 27 473 euros. Vous gagnez donc actuellement plus qu'une femme à votre poste, à votre âge, dans votre région.

Quand vous entrez dans la base que vous êtes un homme de 36 ans, cadre dans la formation, travaillant en Midi-Pyrénées et payé 2 500 euros net par mois (soit 30 000 net annuels), nous vous comparons au salaire médian du sexe opposé au même poste, soit la femme qui gagne effectivement 27 473 euros. Entre les deux, il y a bien une différence de 2 527 euros annuels. Donc le différentiel de salaire change selon que vous prenez pour départ le sexe féminin ou le sexe masculin, même si les indications suivantes sont les mêmes.

En tant qu'infirmier, je suis censé gagner 3 000 euros de plus par an qu'une infirmière, en sachant que le barème est le même : elle est où l'embrouille ?
Il n'y a pas d'embrouille : les données métiers concernent les employeurs publics et privés. Donc la médiane infirmier et infirmière mélange les deux secteurs, d'où un différentiel entre hommes et femmes. Nous vous invitons à cliquer sur "Méthodologie", chapitre "La source".

C'est une galère sans nom pour trouver son métier... Où doivent se ranger les professionnels de l'associatif ? L'économie sociale est en plein boum et il n'y a toujours pas de catégorie...
Nous sommes dépendants de la base de données Insee, celle des Professions et catégories socioprofessionnelles des emplois salariés de l'Insee. Il est clair qu'elle mériterait un lifting des intitulés, mais on ne peut faire aujourd'hui sans elle puisque c'est la seule qui permette de réaliser cet état des lieux inédit.
Pour trouver votre métier, n'hésitez pas à utiliser des synonymes ou à consulter la liste. La base de données utilisées est celle des Professions et Catégories Socioprofessionnelles des Emplois Salariés de l'Insee : Consultez la base.

Je ne suis pas d'accord. Apparemment, un homme serait payé 1 600 euros de plus par mois pour mon travail, ce qui est totalement IMPOSSIBLE ! Ce truc est fait pour monter les femmes contre les hommes, je n'y crois pas du tout !
Cette application interactive a été réalisée à partir de données de l'Insee et s'appuie sur une base de données non nominative, extraite – spécifiquement – des déclarations annuelles de données sociales renseignées par les employeurs. Celles-ci ont permis de calculer le salaire médian pour chaque sexe et pour 412 professions, dans chacune des 22 régions de France métropolitaine. Il faut se rendre à l'évidence, c'est la réalité...



DONNÉES PERSONNELLES

LE PARITEUR n'enregistre aucune des données renseignées lors de son utilisation.
La base de données utilisée ainsi que les résultats des comparaisons sont entièrement anonymes.

MÉTHODOLOGIE
Cette application interactive a été réalisée à partir de données de l'Insee et s'appuie sur une base de données non nominative, extraite - spécifiquement - des déclarations annuelles de données sociales renseignées par les employeurs : celles-ci ont permis de calculer le salaire médian pour chaque sexe et pour 412 professions, dans chacune des 13 régions de France métropolitaine et les DOM-TOM (les données de Mayotte ont été fusionnées avec celles de La Réunion).

La source
La déclaration annuelle de données sociales (DADS) est un document rempli chaque année par toutes les entreprises privées, ainsi que les administrations et les établissements publics indiquant pour chacun de leurs salariés sa catégorie socioprofessionnelle et le montant des rémunérations salariales perçues. Après traitements statistiques et dans le respect des règles du secret statistique (garantie de l'anonymisation directe et indirecte des établissements et des personnes), l'Insee publie des indicateurs de salaire moyen, médian ou de dispersion, en fonction des caractéristiques socio-démographiques et de celles des emplois occupés. Pour cette application, les dernières données utilisées sont celles de 2013.

Le principe général
Pour comparer les salaires entre hommes et femmes, LE PARITEUR utilise le salaire médian annuel en équivalent-temps plein. La médiane a été choisie ici plutôt que la moyenne car elle est moins sensible aux valeurs extrêmes des salaires pour un même métier : elle permet de partager la population en deux parties égales, la moitié des salariés d'une catégorie donnée percevant moins que ce niveau, l'autre moitié percevant davantage.
Le fait de raisonner en équivalent-temps plein conduit à transformer les salaires renseignés par l'Internaute travaillant à temps partiel (trois-quart-temps, mi-temps ou quart-temps) pour correspondre à un temps plein. La comparaison se fait donc bien entre deux équivalent-temps plein et ne tient pas compte des écarts de durée travaillée. 

Les catégories socioprofessionnelles
Les dénominations de métiers utilisées sont celles de la nomenclature des Professions et Catégories Socioprofessionnelles ES de niveaux 2 et 3 : soit 29 postes de niveau 2 et 412 postes du niveau 3.
Consulter la liste des catégories

SOURCES PRINCIPALES

Femmes et hommes - Regards sur la parité - Insee Références - édition 2012 :
Consulter

Ecart de salaries mensuels nets entre homme et femmes :
Consulter

Insee Références France, portrait social Édition 2012 (fiches 3.7 et 3.8) :
Consulter

Salaires et revenus d'activité :
Consulter

Travail et emploi :
Consulter



CRÉDITS

France télévisions nouvelles écritures
Boris Razon, Voyelle Acker, Antonin Lhôte
Administration de production : Sandrine Miguirian
Communication et Relations presse : Antoine Allard

France Télévisions Editions Numériques
Chef de projet technique: Emmanuel Souillat

Francetv Info :
Célia Meriguet et Thibaud Vuitton

WeDoData
Data-conception : Karen Bastien
Design-conception : François Prosper
Développement : Anthony Veyssière
Chef de projet web : Brice Terdjman

Insee
Coordination : Guillaume Mordant, Chef du département Insee Info service (IIS) et Laurence Hermant, Chef de projets, division Communication externe (IIS)
Fourniture des données : Bernard Chevalier, division Grands Comptes (IIS) et Hervé Ricci, responsable du pôle DADS, Direction régionale Insee Bourgogne – Franche-Comté

REMERCIEMENTS
Raphaëlle Segerer

MENTIONS LÉGALES
Editeur : FRANCE TÉLÉVISIONS
Siège social : 7, Esplanade Henri de France 75015 PARIS
RCS de Paris : 432 766 947
Directeur de la Publication : Delphine Ernotte Cunci
Tel : (+33) 08 90 71 02 02 (0.15 €/min)
Hébergeur : Amazon Web Services

DONNÉES PERSONNELLES
En application de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, chaque internaute dispose des droits d'opposition (article 38 de la loi), d'accès (articles 39, 41 et 42 de la loi) et de rectification (article 40 de la loi) des données le concernant.
Ainsi, il peut exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations le concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées, ou dont la collecte ou l'utilisation, la communication ou la conservation est interdite.
Chaque internaute peut exercer ces droits :
- soit en accédant à son compte à l'aide de son e-mail et de son mot de passe à l'adresse suivante :http://www.leclubfrancetelevisions.fr
- soit en écrivant à FranceTélévisions - A l'attention de Monsieur le Responsable du Service Inscription Internet - 7 Esplanade Henri de France 75015 Paris.

LOGICIELS
Certains sites de France Télévisions sont créés à partir des logiciels libres (sous licence GPL) de publication Spip (http://www.uzine.net/spip) et Drupal (http://drupal.org).



CONTINUEZ
continuez

Vous ne trouvez pas votre métier ?



Pour les classifications, nous sommes très dépendants de la base de données Insee. Il est clair qu'elle mériterait un lifting des intitulés, mais on ne peut faire aujourd'hui sans elle, puisque c'est la seule qui permette de réaliser cet état des lieux inédit. Pour trouver votre catégorie, voici plusieurs suggestions :

N'hésitez pas à essayer des synonymes

La base de données utilisées est celle des Professions et Catégories Socioprofessionnelles des Emplois Salariés de l'Insee
Consultez la base

Vous êtes chef d'entreprises de moins de 10 salariés ?

Dans la nomenclature des professions, une personne qui emploie 10 salariés ou plus est considérée comme chef d'entreprise. Si elle emploie moins de 10 salariés, elle est considérée comme artisan, commerçant ou assimilé, suivant l'activité de l'entreprise qu'elle dirige.

Vous exercez une profession libérale ?

La Base explorée a été constituée à partir des déclarations annuelles de données sociales (DADS), formalité administrative obligatoire pour toute entreprise employant des salariés. Les professions libérales ne sont donc pas recensées dans cette base de données.

CONTINUEZ
continuez
Comprendre
les inégalités
salariales
Le Pariteur
Changez le sexe de votre fiche de paie
Faites glisser le curseur
vers la droite ou vers la gauche
handle

Votre âge

9
8
7
6
5
4
3
2
1
0
9
8
7
6
5
4
3
2
1
0
ans
bouton validation

Indiquez votre métier

fermer metier

... ou cherchez-le dans la liste

fermer metier
Vous ne trouvez pas votre métier ?

Sélectionnez
votre région de travail

fermer region
map pin

Pour être le plus exact possible,
précisez votre salaire net mensuel

fermer salaire euro
Cette application n'enregistre
aucune donnée personnelle

Si vous ne souhaitez pas
indiquer votre salaire,

PASSEZ CETTE ÉTAPE

passez
bouton validation
visage vide
Comparez avec une tranche d'âge proche ou la France métropolitaine
AGISSEZ

UNE DIFFÉRENCE MARQUÉE
SELON LES ÂGES

DES DISPARITÉS
ENTRE RÉGIONS

6,7%
19,9%

UN PROBLÈME DE
DIMENSION EUROPÉENNE

Retrouvez plus de chiffres
durant votre expérience
sur tablette ou ordinateur

AGISSEZ !

Une lettre à mon DRH

Plusieurs tempéraments de courrier vous sont proposés.
Complétez votre lettre, imprimez-la et envoyez-la à votre DRH
Vous êtes
Vous avez
Vous êtes
Vous travaillez
Vous gagnez
Vous êtes changer
Vous avez changer
Vous êtes changer
Vous travaillez changer
Vous gagnez changer
RECOMMENCER

L'âge est-il discriminant ?

Plus la carrière avance, plus l'écart de salaire augmente (salaire brut annuel moyen en équivalent temps plein).

En 2012 une femme gagne 7% de moins qu'un homme entre 21 et 25 ans, mais 36 % de moins entre 61 et 65 ans.

Ces écarts s'expliquent par plusieurs facteurs : type de métier exercé, qualification et secteur d'activité, nombre d'heures travaillées sur l'année, interruptions de carrière et expérience professionnelle.

Source : Insee Résultats, les salaires dans le secteur privé et les entreprises publiques en 2012, N°169 Société - juin 2015

Des métiers à part

C'est parmi les cadres et professions intellectuelles supérieures que les différences salariales entre hommes et femmes sont les plus marquées avec un écart de 14 079 euros bruts par an en 2012 (base salaire brut annuel moyen en équivalent temps plein).

En revanche, la différence est la moins importante parmi les employé(e)s avec un écart de 2007 euros bruts par an.

Source : Insee Résultats, les salaires dans le secteur privé et les entreprises publiques en 2012, N°169 Société - juin 2015

L'Île-de-France une exception française

Pour les hommes, entre l'Île-de-France et la province, l'écart de salaire brut horaire moyen s'établit à 7,6 euros (25,8 euros en Île-de-France contre 18,2 euros en province).

Pour les femmes, l'écart est inférieur : 6 euros (resp. 21,2 euros contre 15,2 euros). Mais en pourcentage, les écarts sont quasi identiques : + 41 % pour les hommes, + 40 % pour les femmes entre l'Île-de-France et la province.

Source : Insee Résultats, les salaires dans le secteur privé et les entreprises publiques en 2012, N°169 Société - juin 2015

Des temps de travail différents ?

En 2014, 30,8 % des femmes actives travaillent à temps partiel, contre seulement 7,8 % des hommes.

Le temps de travail des hommes est en outre accru par les heures supplémentaires qu'ils effectuent plus souvent que les femmes.

Source : Insee, enquête Emploi.